Posted in Hautbois Musique

Finitions des anches

Imaginer, inventer, créer.
Finitions des anches Posted on 28 octobre 2019Laissez un message
Imaginer, inventer, créer.

Finitions

Votre anche et quasiment finie, il reste le plus important, les finitions. Les étapes suivantes, se réalisent sur une anche toujours bien humide. Il s’agit de les répéter jusqu’à ce que vous soyez satisfait du son, de la souplesse d’émission du détaché… bref de les répéter sans cesse !

Généralement lorsque le roseau épaissit, l’attaque devient plus difficile. Lorsque vous retoucher une anche, commencez toujours par affiner le bord d’attaque. Vous éviterez ainsi de gratter toute la surface de l’anche, au risque de la rendre trop faible et donc plus claire.

Continuez ensuite par les coins, toujours en douceur avec une plaque plate.

Si malgré tout l’anche demeure difficile à jouer, qu’il faut la mordre, alors grattez doucement le corps. Prenez soin de toujours repartir du talon pour gratter uniformément en évitant :
 de creuser le talon ou d’allonger exagérément la longueur du grattage,
 de gratter l’arête centrale. Plus vous enlèverez de bois au centre, plus l’anche sera claire.

Affiner toujours le bord avec précaution. Enlever du bois pour faciliter l’émission des graves. Tester toujours la justesse.

Concernant la finition des anches, aux moins deux stratégies peuvent être adoptées selon les contingences du moment.
 Vous avez un concert ou besoin de jouer immédiatement votre anche et dans ce cas il vous faudra gratter jusqu’à ce que l’anche fonctionne parfaitement. Méfiez vous alors car le roseau gonfle après grattage selon la météo et votre anche risque d’épaissir, soyez donc prudent avant un concert.
 Vous avez le temps et vous souhaitez une anche plus pérenne. Dans ce cas il convient de jouer votre anche. Au début elle est naturellement assez dure, chauffez vous avec sans vous détruire l’embouchure cependant ! Ainsi vous écrasez les fibres du roseau. Naturellement le lendemain votre anche aura gonflé, regrattez la et rejouez la. Ainsi de suite. Les fibres sont au final plus resserrées et au bout de deux ou trois jours vous avez une anche plus stable que par la première méthode.

Imaginer, inventer, créer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *