Posted in Accueil Hautbois Musique

Étanchéité des anches

Imaginer, inventer, créer.
Étanchéité des anches Posted on 28 octobre 2019Laissez un message
Imaginer, inventer, créer.

Étanchéité

Cette partie vient à la fin mais il est important d’assure l’étanchéité de l’anche dès que l’on commence à jouer avec. Une anche très bien grattée sera difficile d’usage si elle fuit. De la même façon qu’une fente du hautbois ou un mauvais bouchage des tampons, une anche qui fuit peut également provoquer une sorte d’étourdissement.

Plusieurs matériaux s’offrent aujourd’hui au hautboïste pour colmater ces fuites ! La baudruche qui se vent en feuille ressemble vaguement à du papier cigarette. Il s’agit d’une sorte de papier très fin qui colle légèrement lorsque qu’on l’humidifie. Cette solution permet au roseau de respirer.

Certains hautboïstes utilisent du papier de type sel-o-frais prévu pour les plats cuisinés. Dans ce cas l’étanchiété est excellent mais le système ne respire pas. Personnellement je n’aime pas le contacte de ce type de plastique. D’un point de vue pratique, il n’est pas facile de transporter de petites quantité de ce plastique. Une fois sorti de son rouleau, le film se colle partout.

Personnellement, j’utilise un ruban téflonné que l’on peut se procurer dans le premier rayon plomberie venu. Coté pratique, il s’agit d’un ruban facilement transportable. Notez qu’il existe en plusieurs épaisseurs. Rien ne sert de prendre un ruban trop épais, à l’inverse trop fin, il se froisse. Une épaisseur convenable permet de déchirer la bande directement à la main, pas besoin d’une paire de ciseaux. Coté respiration j’avoue ne jamais avoir eu de problèmes, vu le temps que “dure” une anche, je ne sais pas si ce critère est véritablement pertinent.

Lorsque vous enroulez le teflon, la baudruche ou autre, vérifiez toujours la tendance éventuelle des deux lamelles de roseau à se mettre en quinconce. Choisissez le sens d’application de la bande étanche qui contrarie cette tendance.

Une dernière question concerne la quantité de bande à enrouler. Surtout mettez en le minimum. Pour tester l’efficacité du système, bouchez le tube avec votre doigt et aspirez. Plus encore que l’épaisseur de film, la hauteur d’enroulement doit rester raisonnable :
 trop basse, l’anche fuit,
 trop haute, l’anche vibre mal, le son reste serré.

La figure ci-dessus donne un ordre de grandeur.

Conclusion

Voila votre anche est finalisée.

Voici une vue d’ensemble de la partie grattée et de l’étanchéité.

Ici un gros plan sur le grattage dit en “W” que j’utilise.
Vous pouvez constater que le grattage n’est pas parfaitement symétrique. Il y a toujours possibilité de le reprendre.

Vous avez probablement une expérience différente du grattage, n’hésitez donc pas à laisser des commentaires sur le site à destination des collègues.

Imaginer, inventer, créer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *